Consultations sur rendez-vous : 01.39.60.20.44
Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Saint-Leu la Forêt, 95 - Val d'Oise (Voir carte)

L’ostéopathie : définition

L’Ostéopathie est une thérapie manuelle, curative et préventive qui repose sur 3 grands principes:

  • Le mouvement et l’équilibre tissulaire.
  • La main, outils de diagnostic et de soins
  • L’individu dans sa globalité
L’Ostéopathie est l’art de diagnostiquer et de traiter, par la main, les dysfonctions des tissus du corps humains qui entraînent des troubles fonctionnels qui perturbent l’état de santé
Définition extraite du Référentiel Profession Ostéopathe ®
« Ce qui caractérise la vie, c’est le mouvement, ce qui caractérise l’état de santé, c’est l’équilibre »

Chaque structure (articulations, muscles, ligaments, viscères) qui compose le corps humain, est animée d’un mouvement. Toute perturbation de ce mouvement entraîne un déséquilibre et perturbe l’état de santé du corps humain, et donc du patient.
Un exemple simple : lors d’un « faux mouvement » on se « bloque » une vertèbre. Ce blocage est une restriction de mobilité pure qui déséquilibre la colonne vertébrale, limite les mouvements, entraîne des douleurs, handicape dans les gestes quotidiens et donne une attitude « penchée » au patient.
L’ostéopathie est une méthode de soins qui vise à déterminer puis à traiter ces différentes pertes de mobilités qui peuvent affecter toutes structures du corps humain.

« La main dont les doigts pensent, sentent et voient »

L’ostéopathe n’utilise qu’un seul outil pour diagnostiquer et traiter : LA MAIN.
Grâce à une palpation précise, minutieuse et spécifique, l’ostéopathe explore le corps du patient à la recherche de tensions et de déséquilibres qui altéreraient l’état de santé.
Ensuite, à l’aide de techniques douces, l’ostéopathe redonne de la mobilité aux tissus en dénouant les tensions que le corps a pu accumuler suite à des traumatismes, des mauvaises postures ou au stress de la vie quotidienne. Le patient retrouve alors son équilibre corporel, et donc son bien être.

« L’homme est un Tout indivisible »

L’ostéopathe ne se contente pas de traiter la partie du corps qui souffre mais va rechercher l’origine du trouble pour un soulagement à long terme. Il ne traite pas le symptôme, mais le patient.
Par exemple, une douleur lombaire peut provenir d’un déséquilibre du bassin, lui-même provoqué par une ancienne entorse de cheville mal soignée plusieurs années auparavant. En effet, toutes les structures du corps sont reliées entre elles par l’intermédiaire de vecteurs musculaires, d’articulations, de ligaments, d’aponévroses… de plus, le corps humain possède des mécanismes de compensations, qui permettent au patient de s’adapter, sans trop souffrir, à tout déséquilibre. Mais ces mécanismes de compensations ont leur point faible (un disque intervertébral usé par exemple) et peuvent entrainer, à plus ou moins long terme, une irritation, une inflammation, un blocage et une douleur.
Dans ce cas, traiter uniquement la colonne vertébrale par une manipulation ne suffit pas, le patient se trouve soulagé sur le moment, « mais ça ne tient pas » puisque l’origine de la douleur (la cheville) est toujours présente.
Il est donc important de prendre en compte la globalité du corps du patient pour trouver la « lésion primaire » et être véritablement efficace.